On avance doucement sur les cultistes !

Hello,

Ma bande de cultistes qui participe à la campagne Frostgrave entre les clubs des Loups du Téméraire et du Blitz57 avance à son petit rythme. Elle devrait être terminée pour la partie commune au deux clubs lors du NIP, la convention des loups qui se tient les 4 et 5 mars prochain.

gr1gr2gr3On va ajouter à cela une paire de voleurs, un templier, un barbare, quelques rencontres aléatoires et on sera bon !

Vrac du dimanche soir #44: Frostvrac !

Hello !

en ce moment, petite pause dans mon projet portugais pour me consacrer à la campagne miroir entre le Blitz57 et les Loups du Téméraire que j’ai le plaisir de manager.

J’ai donc sauté sur l’occasion pour me monter une seconde bande et agrandir ma collection de random creature.

On va commencer par ce géant qui aura bientôt une rôle prépondérant du coté du Blitz:

geant1geant3geant2Cette figurine est issue de la gamme fantastique de Conquest Game. Soyons clair, c’est un coup de cœur ! J’ai adoré la peindre et je me suis amusé a ajouter des petits détails comme les tatouages ou différente teintes de peau.

La suite: des statues pour le scénario le Musée Vivant

statue1 statue2Ce sont des fantassins de chez Perry Miniature. A la base, j’ai tenté de faire du marbre mais sans trop me forcer. Le résultat est plus proche du crépis mais c’est suffisant pour ce que j’ai à en faire. J’ai rajouté un cartouche au pied pour faire dans le style d’une plaque commémorative.

Les première figurines de ma nouvelle bande:

bandePour représenter la bande de mon nécromancien, j’ai choisi de piocher dans la grappe cultiste de Frostgrave et la grappe barbare (a venir). Autant vous le dire de suite, je me régale !

Détail d’un cultiste:

cultiste1 cultiste2 J’aime beaucoup bosser le jaune en ce moment, j’aime particulièrement le rendu sur les cagoules des cultistes. Pour le symbole, celui des cigares du pharaon, ça change des sempiternels pentacles !

Enfin, le leader:

vamp1 vamp2Ce vieux Von Carstein trainait dans mes tiroirs depuis des lustres, il occupera idéalement la place du nécromancien. J’ai décidé le plus possible de faire des petits ajouts comme sur cette cape, le bouclier du cultiste ou les tatouages du géant, ça me force a sortir de ma zone de confort et avancer un peu niveau technique.

J’espère terminer cette bande pour l’évènement des Loups début mars: le NIP. J’y animerais la première partie interclub de notre campagne.

Les Arènes du Graoully VI : Tournoi Saga – La Grosse Mêlée [27-28 mai 2017 – Metz]

Hello,

un petit message pour annoncer qu’il y aura de nouveau un tournoi Saga à la rencontre annuelle du Blitz57: Les Arènes du Graoully VI

affich10Au programme, des tables de démo, des boutiques, des stands peintures et des tournois !

Il y aura du Warmachorde, du BloodBowl, de l’Eden, du 40k et je vous concocte un petit tournoi Saga. Vous trouverez le règlement sur le forum du Studio Tomahawks:

Au plaisir de vous y croiser !

2016: commencer, envisager, craquer, recommencer…

Hello !

Comme tous les ans un petit bilan de l’année qui vient de s’écouler, année très mouvementée tant sur le plan personnel que ludique !

Installé depuis deux ans sur Metz et toujours pas très loin de mes racines nancéiennes, je me suis trouvé un rythme régulier et j’arrive à jouer une ou deux fois par mois ce qui me va très bien !

Peu de déplacements ludiques par contre, seulement la campagne Frostgrave de la journée du Studio Tomahawk en janvier dernier, un petit jour de dépannage à la coupe des Loups (Blood Bowl), mais surtout une participation active à l’organisation des Arènes du Graoully en mai dernier. La nouvelle édition est dors et déjà sur les rails, je vous en parle d’ici peu !

Depuis une grosse année, j’ai une petite station de peinture qui me permet de me dégager des contraintes d’un atelier classique et donc de peindre partout. C’est bien pratique et j’avance plus vite !

Passons a la revue des projets prévus pour l’année 2016:

  • Terminer ma bande pour Frostgrave soit un Homme d’arme, un archer, un arbalétrier, un Templier, un mule et une paire de constructs. Done ! (sauf la mule :-))
  • Peindre un ou deux autres couples de magiciens. En cours, des photos bientôt !
  • Faire une belle table avec différents éléments de décors et une nappe. La nappe est de chez Deep Cut, j’ai fais moins de décors que prévu mais je les ai repris dernièrement.
  • Peindre des monstres pour les rencontres aléatoires. Déjà un petit paquet de prêt, d’autre sont au programme.
  • Mon second gros projet, tenter de peindre au moins 4 points de Milites Christi de Sarrasin ou d’autre chose pour avoir de quoi jouer une faction Croisade à Saga à la prochaine Grande Mêlée. Presque 4 points de portugais, 3,5 en fait 🙂 projet prioritaire qui avance lentement mais surement !
  • Monter mes USAriadnais et commencer la peinture. Même chose pour mes Calédoniens, décaper et commencer la peinture. Mon gros fail de l’année, j’ai décapé quelques fig, resoclé et sous couché des calédoniens… mes USAriadnais dorment sagement au fond de leurs boites… Pas un coup de pinceau, même pas une couche de base !
  • Peindre mes derniers Nains pour ma bande Mordheim et retaper une ou deux équipes de BloodBowl. Les nains sont terminés, j’en ajouterais peut-être un ou deux pour le plaisir de peindre. J’ai rafraichis et retapé les socles de mon équipe fétiche de BloodBowl: les humains.

Maintenant place aux photos et on commence avec mes nains pour Mordheim et mon équipe d’humain pour BloodBowl:

dsc00719 dsc00713Que de la vieille fig ! On enchaine sur ma production Dark Age, à la base pour jouer les rejetons du Graoully durant les Arènes et des prêtres en rab, désormais en bonne place en accompagnement de mes vikings et autre scots:

dsc00721

Toujours dans l’historique avec la photo de l’avancement de mon projets lusitaniens:

dsc00731Ce projet est passionnant, le contexte historique est riche et j’ai même eu l’occasion de discuter avec des wargamers portugais qui m’ont donné de précieux conseils sur les teintes à utiliser. J’espère terminer cette bande d’ici l’été prochain et pourquoi pas, la jouer à la Grande Mêlée 2017… si je peux y aller et si ils sont dans les factions autorisées !

pour terminer, mes figurines pour Frostgrave:

dsc00724 dsc00726Voilà pour cette année ! Il me reste à lister mes projets à venir. D’abord en ce qui concerne les conventions et évènements, je serais présent au NIP (Non inultus premor) des Loups du Téméraire en mars prochain pour animer une partie Frostgrave dans le cadre de la campagne partagée entre le Blitz et les Loups. Ensuite, le club de Remilly organise un tournoi BloodBowl sur une journée en avril, je compte bien y participer avec une nouvelle équipe. En mai je suis, comme l’année dernière, sur l’organisation des Arènes du Graoully, bientôt plus d’information. Enfin, comme annoncé plus haut, j’espère jouer mes Portugais à la Grande Mêlé en septembre prochain.

Pour la peinture nous avons:

  • Terminer ma bande de portugais pour Saga
  • Peindre quelques pictes pour jouer au nouveau supplément toujours pour Saga
  • J’ai commencé une nouvelle bande pour Frostgrave à base de fig de cultistes et de barbares
  • peindre un géant du givre et deux trois autres créatures toujours pour Frostgrave
  • monter une nouvelle bande pour BloodBowl
  • monter mes USAriadnais et peindre quelques calédoniens pour Infinity.

Voilà ! On va essayer de se tenir à ce programme et ne pas en rajouter des tonnes !

A bientôt.

Reconquête du Portugal #4 + retour dans les rues de Frostgrave !

Hello à tous !

Je suis plutôt silencieux en ce moment, mais j’ai mes raisons 🙂

Cela ne m’empêche pas totalement d’avancer sur mes projets et d’en envisager toujours de plus en plus ce qui, en tant que wargame, est absolument normal !!

Pour commencer mon projet lusitanien avec la suite et fin de l’unité de chevalier aux couleurs du Comté de Portugal:

dsc00677 dsc00682Ensuite voici quatre sergents de l’ordre d’Aviz pour jouer Milites Christi :

dsc00674

C’est un projet sur le long terme, je dois encore peindre une vingtaine de cavaliers, autant de piétons et deux scénettes pour représenter mes seigneurs… autant dire que je n’ai pas fini !

Enfin, tout autre sujet. J’ai le plaisir de manager une campagne Frostgrave croisée entre les clubs du Blitz57 et des Loups du Téméraire. Au programme des scénarios modifiés, des spécificités locales (Qui arrivera a mettre la main sur un fameux vase d’Emile Gallé ?) et des mini boss de fin de niveau. Voici le premier: le Loup Garou de Lotharingen !

dsc00670 dsc00671C’était la figurine qui accompagnait la dernière extension: « Forgotten pacts ». La sculpture est vraiment dégueulasse et le moulage pas terrible… mais j’aime bien la pose dynamique de ce loup et la peinture fut un régal. J’ai prévu un petit paquet de boss pour personnaliser la campagne au mieux !

 On en recause une autre fois et on se retrouve d’ici quelques jours pour le désormais traditionnel bilan de l’année.

Reconquête du Portugal #3

Hello,

Et oui, mon projet portugais avance à deux à l’heure, ce n’est pas grave ! Contre toute attente je m’éclate bien à peindre des canassons.

Voici mon premier point de garde aux couleurs du comté du Portugal.

chev1 chev2

J’utilise ce guide bien pratique pour la peinture des chevaux:

Enfin, avec les gars du Blitz 57 on s’offre un mini-tournoi en 4 parties et 4 points. Pour départager les égalités nous avions tous à peindre une figurine imposée, voici la mienne:

ban210

Pour le moment mes portugais sont bien engagés avec 2 victoires, j’espère en ajouter deux de plus vendredi prochain !

Reconquête du Portugal #2

Hello,

voici enfin mon premier point terminé:

port1

Et les photos avec tout le monde:

port3 port2

Vous aurez remarqué que j’émerge du moyen-âge technologique, les photos ainsi que l’éclairage sont de meilleure qualité. J’ai désormais du bon matoos, il n’y a plus qu’à apprendre à s’en servir !

La suite: un point de garde à cheval aux couleurs du comté du Portugal.

A bientôt !

Reconquête du Portugal #1

Hello,

Le temps de finir quelques poupouille et je me mets doucement à mon grand projet pour Saga ! Projet que je vais essayer de pas trop télescoper avec du Guild Ball, du Blood Bowl, de l’Infinity et peut-être du Congo. On est pas rendu !

Comme j’ai de nouveau (merci la famille :-)) un APN qui cause, voici quelques photos des figurines tests pour ma bande de portugais:

DSC00001DSC00003 DSC00004 DSC00002 Il s’agit du début de mon unité de milice urbaine qui fera office de guerrier dans mes deux listes. L’homme d’arme du premier rang servira à encadrer les miliciens lorsque je jouerais l’armée du Roi Afonso Henrique. Une sergent de l’ordre d’Avis le remplacera dans une liste de Milites Christi.

Je m’amuse à utiliser des couleurs plus chaudes que d’habitude. Je viens de passer des années à peindre scots et vikings avec des couleurs naturelles, ça change !

Pour les socles, j’ai suivi les conseils de Dim de Minisocle et mon ami Gorgoth. J’ai travaillé avec des pigments sur base neutre (Un gris clair avec une pointe de beige), jaune ocre puis un rouge argile sur les rochers. Deux trois touffes pour accompagner et je suis plutôt satisfait. J’ai apposé les pigments avec un pinceau humide ce qui rend parfois le trait un peu épais, je vais essayer à sec pour la prochaine fournée.

Enfin, je vais me préparer un petit plateau de présentation pour les photos, afin que les figurines tranchent moins avec les décors.

Voilà !

Nouveau projet Saga: reconquête du Portugal !

Hello, voici le nouveau projet qui va sans doute occuper mes mois à venir.

Depuis quelques années je me suis pris de passion pour ce petit pays de la péninsule ibérique qu’est le Portugal.

Je m’y suis déjà rendu à plusieurs reprises afin d’y découvrir sa culture, sa riche histoire, plutôt méconnue… et sa bouffe aussi 🙂

Avant d’aborder concrètement le projet figurine, un peu d’histoire justement, pour établir le contexte.

afonso

(Image tirée d’un manuel d’histoire pour le collège)

Au début du XIIème siècle, la péninsule ibérique est largement dominée par les Maures. Avec la prise de Tolède en 1085, la Reconquista prend une nouvelle dynamique, sans pour autant se départir d’affrontements de ci de là entre les différentes entités chrétiennes. Même si le Roi de Castille prend un temps le titre d’Imperator totius Hispaniae, jamais l’Espagne ne sera autre chose qu’une formule rhétorique.

Le Roi Alphonse VI de Castille, souhaitant profiter de l’élan insufflé par la prise de Tolède, cherche de l’aide à l’étranger et brade ses filles en échange de soutiens militaires et dynastiques. Ainsi la famille de Bourgogne prend pied en mariant Henri à la fille illégitime de ce bon Alphonse, Teresa de Léon, en 1093 avec à la clé le titre de Comte du Portugal.

Le comté du Portugal est alors une terre au relief accidenté et pauvre au nord de l’actuel état, constamment sous la menace d’incursions des royaumes Maures du sud. Henri entreprend d’agrandir son domaine et meurt au combat en 1112.

Son fils n’a alors que trois ans et Teresa devient régente. Dès les années 1120, Afonso Henriques s’oppose à sa mère et cherche à récupérer le titre de comte. Suite à une petite querelle domestique, la bataille de Sao Mamede (1128), Afonso écarte sa mère du pouvoir et devient le Comte en titre. Si sa digne mère avait pour projet de rattacher le Comté du Portugal à la Galicie, Afonso Henriques a d’autres ambitions. Lors de ce qui n’est qu’une campagne de pillage, notre jeune comte se heurte à un fort parti de Maures. Les sources sont partiales et lacunaires, on n’est pas certain des effectifs ni même du fait qu’il y ait vraiment cinq rois Maures.Ce qui est à peu près admis, c’est qu’Afonso remporte la bataille. Il fait fonctionner les Seguéla de l’époque (Visiblement Saint Jacques serait apparu à Afonso pour lui expliquer que bouter les Maures hors du Portugal était une bonne idée) et se proclame Roi dans la foulée. On est en 1139, le Roi de Léon reconnait le nouveau royaume en 1143, le Pape en 1179.

d.-afonso-henriques-batalha-de-ourique

(Azulejos représentant le « miracle » d’Ourique)

Alphonse Ier, le nouveau Roi, s’engage pleinement dans la construction de son royaume. En 1147, une flotte partie rejoindre la seconde croisade se retrouve à devoir faire une halte inattendue à Porto. Alphonse leur offre le gite et le couvert en échange de leur participation à un petit projet : la prise de Lisbonne. En 5 mois l’affaire est entendue, les croisés ont droit à un joyeux petit pillage, et Alphonse à une grande ville et un important port. S’ensuivent la prise d’Almada en 1153, d’Alcacer do Sal en 1158, d’Evora en 1165… La poussée des Almohades dans la seconde moitié du XIIème siècle stoppe brutalement la progression. Mais le fils du premier Roi, Sancho Ier reprend le flambeau et va jusqu’à se faire proclamer Roi du Portugal et de Silves (la capitale des Maures de l’Algarve) après la prise de la cité du même nom en 1189.  C’est Alphonse III qui termine la Reconquista portugaise avec la prise de Faro et la conquête de l’Algarve en 1249, faisant ainsi du Portugal le premier pays d’Europe à réaliser son « unité » nationale, les frontières continentales restant inchangées depuis.

silves(Château de Silves, la capitale des Maures d’Algarve)

Voilà pour le contexte. Je vais axer ma future bande autour de deux plateaux de jeu mais du même noyau de figurines.

Dans un premier temps, je vais utiliser le Battle Board espagnol pour monter l’armée d’Afonso Henriques à l’époque du siège de Lisbonne. Cet évènement est précédé et accompagné de toute une série de coups de main et d’escarmouches qui conviennent bien à Saga (comme la prise de Sintra ou de Santarém au début de la campagne).

Voici la tronche de celui qui sera mon seigneur :

afonso2

(Statue d’Afonso Henrique, esplanade du château Sao Jorge à Lisbonne)

Je suis d’ailleurs à la recherche d’une figurine qui correspondrait. Il partira à la bataille sous les couleurs du royaume du Portugal figurant les cinq rois Maures battus à la bataille d’Ourique et les cinq plaies du Christ.

royaume

La noblesse portugaise est plus une caste militaire sans l’autonomie et les grands privilèges qu’on lui attribue d’habitude. Ainsi, outre quelques vieilles familles, la noblesse est majoritairement composée de Fidalgos, des hommes d’armes attachés à une des vieilles familles ou directement au Roi. Vu qu’ils se sont clairement ralliés à Afonso contre sa mère Teresa, ils composeront ma garde et je les peindrai aux couleurs du comté du Portugal.

comtéportugal

Je vais monter des cavaliers légers avec javelots, pour coller à la liste. Au Portugal, pas ou peu de servage, mais une paysannerie libre et une bourgeoisie puissante. Ces deux groupes fournissent des troupes quand il le faut, dont les Cavaleiros Vilaos, ou chevaliers vilains. Il s’agit de bourgeois ou paysans suffisamment aisés pour entretenir un cheval. Pour le moment j’utilise les chutes de ma grappe conquest game, je vais en monter plus. Je ne sais pas encore si je poursuis sur cette gamme ou si je passe à crusader.

noble1

Je vais monter une ou deux unités de guerriers à pied pour représenter les croisés qui se joignent aux troupes portugaises à l’occasion du siège de Lisbonne. Comme ils sont venus des deux côtés de la Manche, des fantassins avec un « look » normand feront l’affaire.

J’ai monté aussi des arbalétriers et des guerriers à pied issus des milices urbaines, les Peoes. Je compte utiliser ces figurines aussi dans ma seconde liste. Ce sont des figurines GB plutôt vilaines mais que je sais agréables à peindre. Les guerriers sont à la base des fig de levées espagnoles, je trouve que leur pose est dynamique et colle bien avec l’idée d’une troupe mobile composée surtout de cavaliers. Je ne souhaite pas les affilier clairement à une ville ou une région, j’hésite presque à pousser le vice jusqu’à les peindre aux couleurs actuelles du Portugal, ça fera joli !

milice1

arba+sergent

Pour ma seconde liste, je vais faire des ajouts pour jouer Milites Christi. Dans le cadre de la Reconquista, les différents rois du Portugal ont favorisé l’installation d’ordres militaires. Les hospitaliers sont à Porto, les Templiers à Pombal, les chevaliers de Santiago à Palmela. L’ordre de Calatrava s’installe à Evora juste après la reconquête de la ville, puis à Aviz. Comme le Portugal a – dans tous les domaines – toujours cherché à exister en dehors de toute influence hispanique, l’ordre de Calatrava devient Milice des frères d’Evora, puis Ordem de Sao Bento de Avis. L’ordre se construit à partir de 1165 et participe à toutes les campagnes dans le sud du Portugal mais aussi dans le reste de la péninsule ibérique, ils se font d’ailleurs durement étriller à la bataille d’Alarcos.

Ce ne fut jamais un ordre populeux, sans doute pas plus de 50 ou 60 frères, pas ou peu de sergents. C’est pourquoi je fais le choix de n’avoir que quelques figurines de frères aux couleurs de l’ordre, auxquelles j’ajouterai des Cavaleiros Vilaos et des Peos. Peut-être de-ci de-là une ou deux figurines de frères à pied pour encadrer les milices urbaines. Là pareil, ce sont des figurines Gripping Beast, plutôt grossières mais pas prise de tête. Pour le moment je garde le prieur GB pour mon seigneur, mais je cherche à le remplacer par une fig plus hispanisée.

avis1

Pour les couleurs, pas beaucoup de représentations, mais les sources évoquent l’habit blanc des cisterciens et la croix fleur-de-lysée de sinople au côté gauche. Après l’installation à Avis, il y a l’ajout de deux oiseaux autour de la croix (Aves : l’oiseau en portugais), ce sera sympa sur une bannière !

avis

(Maison de l’ordre de Saint Benoit d’Avis dans la ville du même nom)

Enfin, pour le soclage, je voulais reproduire ce que l’on peut trouver dans ce que les géographes appellent le Portugal méditerranéen, en gros au sud de la région de Lisbonne.

Voici une photo de la pointe Sao Vincento, de la roche alvéolée, du gré rouge, de la végétation basse et épineuse. J’ai contacté Dim de Minisocle pour en causer. Il m’a proposé du matos, je vais faire des tests et voir ce que ça donne.

pointe

Voilà, je ne me fixe pas d’objectif dans le temps, je vais essayer de ne pas trop papillonner ailleurs et de mener ce projet jusqu’au bout !

 Sources :

Histoire du Portugal, Albert-Alain Bourdon – Histoire médiévale de la péninsule ibérique, Adeline Rucquoi – El Cid and the Reconquista, David Nicolle – Atlas de la civilisation occidentale, Pierre Lamaison – Histoire des ordres religieux, monastiques et militaires, RP Helyot – Atlas, guides touristiques, encyclopidies

Vrac du dimanche soir #43: ode à un con merveilleux !

Hello,

ce soir, c’est de nouveau de Gros Con que je souhaite vous entretenir, je sais que vous aimez ça ! Je ne reviendrais pas sur le con nombriliste, insignifiant et néanmoins nuisible que j’ai évoqué il y a peu.

Non, je veux vous parler d’une gamme de con qui, pour paraphraser François Morel, se hisse à un tel pinacle de connerie qu’il rend la connerie des autres moins conne. Un con qui, si on devait le situer dans un guide touristique Michelin, serait signalé par un rutilant « vaut le voyage ». Un con qui consacre la connerie en art majeur. Un con dont la force et la fureur confinent au sublime.

Et ce con n’est autre que:

cameron-brexit-upr

David Cameron, le Premier Ministre Britannique. Le con suprême, celui qui dit une connerie par bravache et se retrouve à devoir l’assumer. Le con qui veut désespérément prouver qu’il en a, et qui par honte ou par fougue va jusqu’au bout !

Rassurez-vous, cette page ne va pas devenir politique. Alors pourquoi parler de ce con merveilleux ?

Mais pour la simple et bonne raison que sa connerie est telle qu’elle transcende les milieux. Qu’elle double la politique, qu’elle égare la finance pour nous impacter nous, directement ! Oui nous, les pousseurs de plombs, les joueurs, les wargamers !

Car oui, ce con est merveilleux. Grâce à lui, depuis vendredi matin, pour le même prix nous avons 20% de figurines en plus lors de nos commande de l’autre côté du channel ! Et la livre sterling peut encore s’effondrer un peu plus !

Alors, merci David !

Ps: David, si tu lis ces lignes, ne me poursuit pas au pénal ! Please !!!!