Retour de Seclin II: le tournoi Saga !

Hello,

après vous avoir présenté la convention, passons aux choses sérieuses avec le tournoi Saga auquel j’ai participé. Disons plutôt la campagne pendant laquelle j’ai eu l’occasion de voir des joueurs faire la queue pour avoir le plaisir de me rouler dessus ! Oui, disons le clairement, je termine sur un piètre score de 2 victoires et 4 défaites, ce qui n’est pas terrible ! Mais c’est pas grave je me suis bien amusé !

Arrêtons nous un instant sur le système de campagne pondu par Cpt Miller et ses comparses du Clan Myrmidon. Les joueurs étaient répartis par équipe, en fonction de la couleur des dès Saga utilisé par sa faction (Gaelique, Runique, Celtique, continentale et Saxon), le but de chaque faction étant de hisser son leader sur le trône d’Angleterre au lendemain du débarquement de Guillaume le Conquérant. Une superbe carte apportait un support visuel appréciable:

OLYMPUS DIGITAL CAMERALes symboles des factions sont aimantés pour matérialiser l’avancée des uns et des autres. A cela s’ajoutaient des pièces d’or pour acheter des cartes évènements et des unités de mercenaires mises aux enchères.

La première partie oppose les seigneurs de chaque équipe pour désigner le leader.

OLYMPUS DIGITAL CAMERALà, on peut voir mon seigneur et son escorte se débarrasser de son homologue irlandais de Hamestersamourai accompagné de ses sacs à puces ! L’équipe Gaélique était composée de deux irlandais et deux scots. Nous nous sommes débarrassé rapidement des deux seigneurs irlandais avant de nous affronter entre brave scots… je finis par m’incliner et laisser la place de leader à mon camarade Christophe. Le leader des 5 factions avait un héros à disposition pour représenter son prétendant au trône, en voici des exemples:

OLYMPUS DIGITAL CAMERACe sont toute des créations originales et on me souffle dans l’oreillette qu’il y a des chances de voir ces références sur nos tables de manière plus officielle !

Pour la seconde partie, mon leader m’envoie contre un Anglo-Danois sur le scénario « le pont ». C’est ma plus grande victoire du Week-end, l’élite Anglo-Danoise s’écrase sur mes blocs de lanciers pendant 6 tours. A la fin de la partie, je contre-attaque et je perce la défense adverse. Grandement favorisé par les dés, je me prends à espérer ne pas avoir gâché toute ma chance sur cette partie… mes craintes étaient justifiées !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAAprès ce premier tour, notre équipe jubile, nous enregistrons 3 victoires sur 4 parties… comme pour moi, ce sera notre meilleur tour !

Entre chaque partie, Alex a.k.a Mister Comitatus nous raconte l’histoire de l’Angleterre modifiée selon les évènements:

OLYMPUS DIGITAL CAMERAPour ma seconde partie, je joue le scénario « La tour » (il faut prendre et occuper le bâtiment central) contre des Jomsvikings. Je n’ai même pas eu le temps de faire des photos tant je me suis fait écraser en vitesse ! Dès le premier tour les mercenaires Gall-Gaedhil de mon adversaire massacrent une unité de guerriers et une unité de gardes, je me retrouve avant d’avoir pu jouer avec 4 points pour en affronter 6 ! Je ne suis pas le seul, dès la deuxième ronde, mon équipe s’écroule avec au mieux 1 victoire sur 4 parties !

En prévision de la troisième manche, j’insiste auprès de mon leader de faction (un irlandais, le premier chef ayant été destitué !) pour investir et gagner une unité de Gall-Gaedhil aux enchères. Je tombe sur le scénario « terre sacrée » contre le sympathique Ulfr et ces francs. J’étais curieux de voir comment fonctionnaient les francs, mais je n’en aurait pas le temps. En 2 tours, mes mercenaires massacrent le seigneur franc, 10 gardes à cheval et entament une unité de guerrier. Le reste de la partie est à sens unique. Je suis satisfait de remporter une seconde victoire mais frustré du déséquilibre de la partie. On se sépare avec Ulfr sur la promesse de s’affronter à la loyale !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA Le lendemain, la neige tombe à gros flocon sur Seclin, il est décidé de ne faire que deux parties. Je tombe alors contre un normand, à nouveau, sur le scénario « le pont ». Pas de photos non plus, mon adversaire aligne 12 gardes montés avec une bannière, après une première phase de tir dévastatrice (je perds 6 guerriers et 4 gardes), il se contente d’écraser toute résistance avec sa cavalerie. Je tente de sauver l’honneur en traversant le pont… mes gars seront rattrapés et massacrés !

Pour la dernière partie, je me retrouve en alliance avec mon collègue scot contre un viking et un Jomsvikking. Il n’y a pas de scénario autre que de massacrer le plus possible d’adversaires. Au début, la ligne scot tient et nous faisons beaucoup de dégâts, nous exterminons presque la bande viking. Cependant, au fur et a mesure que la partie avance, nous avons toujours plus de difficultés à terminer le viking, alors que son compatriote de Jomsborg grignote ma bande. Au dernier tour, nous comptons les points et les runiques l’emportent d’une courte tête… dommage le trône d’Angleterre nous échappe !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAAprès de nombreux rebondissements la faction Anglo-saxonne remporte la mise:

OLYMPUS DIGITAL CAMERAMême si l’utilisation des mercenaires a déséquilibré les parties, la campagne fut vraiment passionnante. Les organisateurs ont su tenir le rythme et nous ont préparé pas mal de surprises: intervention de mercenaires imprévue, destitution des chefs de factions, trahisons et complots. Par exemple après la troisième partie, notre leader a été putsché par Krakr jouant Hiberno-norses trahissant ainsi les Runiques. Plein de bonnes idées dont je vais sans doute m’inspirer pour la campagne des Loups en mai prochain !

Maintenant, quelques photos en vrac:

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAVoilà pour ce CR, merci aux joueurs et aux organisateurs pour cet excellent week-end, je reviendrais ! (Au passage, un grand merci aussi à Styxien pour m’avoir ramené en un seul morceaux malgré l’une des plus impressionnantes tempêtes de neige qu’il m’ait été donné de voir !)

Vrac du dimanche soir #35 (Retour de Seclin I)

Hello,

Je tiens toujours mes promesses… enfin aussi souvent que possible ! Voici ma cargaison de photos de cette excellente convention.

OLYMPUS DIGITAL CAMERADans un premier temps: le lieu en lui même. En ma qualité d’historien looser (comprendre diplômé mais pas capable de gagner de l’argent de cette manière ^^) je suis allé mener mon enquête pour en savoir plus sur ce magnifique ensemble de bâtiments. Le domaine Napoléon (là il y a faute de goût !) est une ancienne ferme betteravière destinée à produire le sucre qui manquait à la France lors du blocus conduit par les anglais, alors que l’un des plus petits nains de l’histoire (à égalité avec Sarkozy, les juges ont recompté pas moyen de les départager) était assis sur un trône de France qu’il ne pouvait atteindre sans une édition originale complète de l’encyclopédie Rousseau-D’Alembert.

Bref passons, quatre bâtiments de deux étages plein à craquer de tournois et de table de démonstrations ! On commence avec la table pacifique en Bolt Action des copains du Band of Brother (Loups du Téméraire + Grognards d’Alsace):

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAL’espace commercial:

OLYMPUS DIGITAL CAMERAUne table de démo indien VS cavalerie:

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAUne démo de Mousquet et Tomahawks:

OLYMPUS DIGITAL CAMERAUne autre d’X-Wing:

OLYMPUS DIGITAL CAMERADu WWII:

OLYMPUS DIGITAL CAMERADes bateaux (on m’a dit le nom de la règle utilisée mais incapable de m’en souvenir !):

OLYMPUS DIGITAL CAMERAUn assaut de forteresse médiévale:

OLYMPUS DIGITAL CAMERADu 15mm en vrac: guerre en dentelle, napoléon…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAEt voilà pour la convention, des tables de qualités, des gens sympa avec qui causer figurine et histoire, une ambiance conviviale. En bref, Seclin c’est sympa on y reviendra ! Demain, ou après-demain… ou quand je pourrais, un compte rendu de la campagne Saga !

Freeeeeedom VIII ! (Ready pour Séclin !)

Bonsoir,

Enfin ! J’ai terminé les huit derniers guerriers pour ma bande Scots à Saga. Je peux donc piocher dans sept points disponibles pour faire ma liste ce week-end au tournoi de Séclin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERALe leader est la figurine promo que l’on pouvait obtenir avec la première extension de Saga: « Fureur Nordique ». Les autres gars sont de la gamme Black Tree Design, cédés par  monsieur Jehan (que je n’ai toujours pas payé d’ailleurs ! Dans les faits, ces figurines sont encore à lui ^^). Je me suis bien amusé sur les boucliers, par contre faute de temps je ne peux pas faire de décorations (carreaux, liserés…) sur les vêtements, ce sera pour la semaine prochaine !

Rendez-vous donc début de la semaine prochaine pour un reportage photo !

Vrac du dimanche soir #34 (Objectif Séclin)

Bonsoir,

Oui oui plus d’une semaine d’absence ! Il faut dire que les fêtes ont été particulièrement chargées et qu’en ce moment, le temps alloué à la peinture et au jeu s’est retrouvé réduit à la portion congrue !

Mais je m’y remets ! Dans le collimateur, la Convention nationale du Jeu de Stratégie à Séclin le week-end prochain:

8063667763_c7f3a4f532J’y vais pour voir les copains, sans doute faire 2-3 emplettes mais surtout participer au tournoi Saga. Je suis donc en plein rush pour terminer mes 8 derniers guerriers, il y aura des photos dans la semaine. Il va de soit que je vais aussi m’y balader avec mon appareil photo, je vous livrerais un petit reportage dès mon retour !

Après, on enchaînera sur quelques autres figurines pour Saga, la peinture des décors pour les Loups du Téméraire et du Dystopian war !

Bonne semaine à tous !