Saga: toujours au Portugal !

Hello,

voici l’unité complète de mes chevaliers de l’ordre portugais d’Avis, on reste sur de la figurine Gripping Beast un peu légère niveau qualité de gravure mais agréable à peindre.

Il me reste encore quatre cavaliers legers, le seigneur et un chariot à peindre pour arriver à bout de ce projet !

Publicités

Saga: chevaliers de l’ordre portugais d’Aviz

Hello,

mon projet Portugal avance tout doucement (mais alors vraiment tout doucement ^^),

voici quatre chevaliers de l’Ordem de Sao Bento de Avis, un des ordres militaires portugais. Ile me serviront de gardes dans une bande avec le plateau espagnol ou pour jouer milites christi si un jour je leurs ajoute des copains.

Dans l’immédiat il feront partie de ma bande test pour la mêlée des montagnes en novembre prochain.

Les figurines viennent de chez Gripping Beast et ne sont pas désagréable à peindre même si la sculpture est un peu datée.

  Maintenant il me reste encore 19 cavaliers à peindre… j’en ai pas fini avec cette armée 🙂

Les photos de la Grosse Mêlée, le tournoi Saga des Arènes du Graoully !

Hello à tous,

Les Arènes du Graoully VII c’étaient les 12 et 13 mai dernier et le tournoi Saga fut de très grande qualité !

La preuve, voici les photos des armées des 24 joueurs en pleine action !

Vous trouverez les résultats du tournoi sur le sujet dédié du forum du Studio Tomahawk: là 

Encore merci à tous: orga, joueurs et partenaires

Tournoi Saga: Les Arènes du Graoully 7, la Grosse Mêlée !

Hello à tous,

nous sommes à un mois de l’évènement annuel du Blitz57: les Arènes du Graoully.

Cette année comme toujours du Blood Bowl, du Warmachine/Horde, Eden et bien sur le tournoi Saga que j’ai le plaisir d’organiser !

Nous sommes déjà une trentaine d’inscrits alors venez défier le Graoully les 12 et 13 mai prochain !

Inscription ICI

Vrac du dimanche soir #46: nouvelle année nouveaux projets !

Hello à tous,

comme tous les ans, le mois de janvier et l’occasion de faire un petit retour sur l’année passée et envisage celle a venir.

Depuis 3 ans à Metz j’arrive a tenir un rythme régulier de jeu même si ma dernière comp « pater familias » m’impose de moins m’éloigner de mon domicile, ainsi je pratique peu au Blitz57 et plus souvent dans mon salon.

2018 sera l’occasion de se recentrer, il y a des jeux que je n’arrive pas a pratiquer, je laisse tomber ! Je n’ai pas touché a une fig d’infinity depuis plus de deux ans, à la trappe ! Blood Bowl m’ennuie toujours plus, dehors ! Frostgrave m’amuse toujours mais pas moyen de mener sérieusement un campagne, ça restera donc occasionnel.

Avec la V2 de Saga qui arrive, je vais devoir m’y remettre sérieusement pour tester tout ça ! Guild Ball est ma découverte de ces dernières années. Le jeu est bon, les fig sont belles, je m’y éclate vraiment ! Enfin, Myhic Battle est l’occasion de jouer avec ma veille bande de pote, le jeu a un superbe potentiel, à creuser !

Pour les déplacements, l’année précédente je me suis fait un petit tournoi Blood Bowl qui m’a convaincu d’arrêter de ce jeu, les Arènes du Graoully VI furent une édition de grande qualité et je me suis offert la Grande Mêlée UK a Derby World et ça c’était classe ! Pour cette année je bosse sur les Arènes VII en mai prochain (bientôt plus d’info), peut-être un petit passage à la Journée du Studio Tomahawk en février, j’espère participer à un tournoi Saga et pourquoi pas un de Guild Ball.

Pour la peinture, revenons sur l’année passée:

  • Terminer ma bande de portugais pour Saga (Ce n’est pas terminé mais ça avance bien, il manque un général et quelques cavaliers, j’espère être prêt pour la sortie du supplément croisade)
  • Peindre quelques pictes pour jouer au nouveau supplément toujours pour Saga (Rien du tout, j’ai amassé les fig, il n’y a plus qu’à peindre !)
  • J’ai commencé une nouvelle bande pour Frostgrave à base de fig de cultistes et de barbares (Terminé je suis très satisfait de cette bande !) 
  • peindre un géant du givre et deux trois autres créatures toujours pour Frostgrave (Terminé aussi, j’ai un beau bestiaire pour ce jeu, j’ai aussi acheté de quoi l’élargir)
  • monter une nouvelle bande pour BloodBowl (J’ai une bande de Nécro et une de Skaven en attente, je ne suis pas certain de les peindre un jour)
  • monter mes USAriadnais et peindre quelques calédoniens pour Infinity. (Rien de rien… projet reporté aux calendes grecques)
  • Peindre une bande de Jomsviking pour la GM UK (ce projet n’était pas prévu à la base, je l’ai mené en moins de deux mois, un record pour moi ^^)

Je vais me fixer une liste d’objectifs sans grandes ambitions pour 2018 et essayer de m’y tenir pour changer:

  • Terminer ma bande de Portugais pour Saga au moins le général et huit cavaliers.
  • Peindre mes alchimistes pour Guild Ball
  • Commencer mes pictes et resocler mes scots
  • Projet bonus: peut-être mettre un coup de pinceau ou deux sur mes fig de Mythic Battle

J’ai déjà commencé mes alchimistes:

Plus qu’une dizaine et on sera bon !

Du Saga et du Guild Ball (Oui encore ^^)

Hello,

Je poursuis mes deux projets de front, à savoir mes portugais pour Saga et mon équipe d’alchimistes pour Guild Ball.

C’est toujours dans le cadre du concours de peinture mensuel sur le forum du Studio que j’ajoute à mon armée une troupe de mercenaires étrangers pour figurer les croisés s’étant joints à l’armée d’Afonso Henrique pour assiéger Lisbonne:

Les figurines avaient des gros défauts de moulures, j’en ai un peu bavé à l’ébarbage. J’ai fait le choix de mettre plein de couleurs pour contraster avec le full maille. Ils devraient bien se démarquer des autres unités de cette bande.

Ensuite, je suis toujours sur du Guild Ball ou j’avance doucement. N’ayant quasiment peint que de l’histo depuis quelques années, revenir a des figurines fantasy où on peut s’éclater avec les couleurs est un réel plaisir.

  Voici Flask et Venin. On trouve des boulots magnifiques sur le bandana de Venin, j’ai encore un peu de mal à me lancer dans des dessins compliqués, il se trouve donc affublé d’un sourire plein de dents qui rend pas mal. Derrière, il y a un petit élément de décors avec du militantisme pro-alchimiste… peu efficace vu qu’ils viennent de perdre lors de l’event de Steam Forged: Union in Chain.

De Saga et du Guild Ball !

Hello !

Un peu d’éclectisme aujourd’hui avec la poursuite de mon projet Saga Conquête du Portugal et mon coup de cœur pour cet excellent jeu qu’est Guild Ball.

Après un an a papillonner par-ci par-là, je reviens à mes portugais en saisissant l’occasion du concours de peinture du forum du Studio Tomahawks organisé par l’ami Hobby Shop. Voici donc douze levées avec arbalètes:

Il y a du Gripping Beast et du Black Tree, autant le dire les gravures sont vraiment datées et il fut difficile d’en tirer quelque chose. Mais ces figurines s’intégreront bien à mon projet.

Ensuite, la première figurine de mon coup de cœur de l’année: Guild Ball:

Voici Harry the Hat, une références particulière car c’est un cadeau de mes amis Miaaou et Q². Les figurines ont beaucoup de personnalités et le jeu est une petite merveille ! J’ai une équipe d’alchimiste à peindre, on va en recauser !

Mon petit tour chez les grands bretons: UK Saga Grand Melee

Hello,

après mon retour sur le salon en lui-même (Derby World), voici un petit focus sur ma première participation à la version british de la Grande Mêlée ou je me suis rendu avec la bande grenobloise de Hobbyshop (Greg, Manu et Andrew).

Chez nos amis les anglais on ne se prend pas la tête avec les périodes, toutes les époques sont mélangées et le jeu se pratique dans la bonne humeur, ce n’est pas désagréable ! On nous a vendu un niveau au ras des pâquerettes, quelle erreur ! L’anglais est un tournoyeur accompli et on croise des grands noms à cette GM, il y a même quelques belges que nous connaissons bien.

Je joue Jomsvikings avec un seigneur, 3 points de guerriers, 4 points de gardes et 1 prêtres guerriers. Parmi ces 8 points, nous en sélectionnons 6 par partie.

Nous partons sur deux jours de jeu et six parties.

Pour commencer j’affronte Colin et ses Vikings sur le combat des chefs :

La partie est rapide, Colin ne connaît pas bien ma faction, j’arrive rapidement à isoler son seigneur et à le massacrer avec une unité de guerriers avec haches danoises. Je commence avec une victoire et je fais 6 points de tournoi (Victoire 5 + seigneur éliminé 1)

Pour ma seconde partie, je rencontre Maciej qui joue aussi viking (il y a sept vikings sur quarante joueurs !) avec Ragnar. Le scénario est une création originale pour le tournoi : le pillage.

J’ai confectionné des jetons pillages pour l’occasion:

Dans les premiers tours, nous nous emparons tous les deux de trois objectifs. J’arrives à isoler Ragnar et à l’éliminer à coup de gardes. Maciej se décompose littéralement sous mes yeux avant de se souvenir que Ragnar ignore deux touches et non pas une. Nous rejouons donc le tour et chat échaudé craint l’eau froide, Maciej pratique un repli stratégique qui me permet d’expérimenter un large vocabulaire sur le thème du manque de courage (chicken, yellow belly, coward… :-)). Voyez par vous-même:

C’est un nul en la faveur de Maciej suite à une charge dévastatrice de ses berserkers. Je fais 3 points de tournoi.

Pour ma troisième partie je tombe contre Richard et ses scotti sur le scénario champion des dieux :

Mon adversaire se déploie dans un bois situé sur son coin de table et n’en bouge pas. J’ai le premier tour et je m’avance vers lui, il ne bouge toujours pas. Je lui dis que je peux me cacher moi aussi pour un résultat nul pas très intéressant. Il me répond que comme il joue en dernier il compte sortir du bois au dernier tour pour me tuer quelques guerriers au tir et gagner la partie. Je suis là pour jeter des dès, je traverse la table au pas de course. J’arrives au corps à corps sans point de colère et fatigué… je me fais laminer comme il se doit ^^

C’est une belle défaite, je ne marque qu’un point et je termine le premier jour avec 10 points de tournoi.

Le dimanche matin, toute la convention baigne dans les odeurs des saucisses et tranches de porc grillant dès 8 heures… c’est un peu difficile pour reprendre !

Nous sommes nombreux à 10 points, Chris est mon adversaire et il joue lui aussi des vikings menés par Sven Forkbeard.

Je n’ai jamais affronté Sven et je découvre une bête de corps à corps. Chris ne me laissera pas faire de colère avant les deux derniers tours, ainsi je vise plutôt la victoire au scénario. Je prends rapidement position sur les objectifs. Etonnement Chris est un peu frileux et me laisse faire du point avant de me déloger de la colline centrale. Par la suite il n’arrivera pas à revenir au score et tentera de me table raser. Il n’y arrivera pas et je m’offre même le luxe d’éliminer Sven… que j’oublie d’inscrire sur la feuille de résultat.

C’est une victoire, je fais 5 points (et non 6 parce que je suis trop tête en l’air)

Je remonte en table 5, avec 2v/1n/1d je suis confiant ! Une victoire devrait m’amener aux portes du podium. C’est une règle, je me ramasse toujours en partie 5 ^^. Mon fossoyeur sera Ryan et ses Jomsvikings :

Nous jouons la bataille autour du feu de camps. Je suis très satisfait de mon déploiement en étau et je place judicieusement la fatigue sur les unités de Ryan. J’ai l’intention d’éliminer deux unités dès le premier tour… et allez savoir pourquoi, j’hésite et je recule plutôt que de cogner. C’est simple je perds la partie sur ce loupé !

Ryan aligne le Jarl Sigvaldi version mercenaire, il joue prudemment mais efficace. Très vite je suis contraint de lui concéder des points colères. De plus il fait des beaux jets, je ne touche pas terre ! C’est une belle partie, mais une grosse défaite !

Je ne marque qu’un point, je ne suis qu’à 16 au total. Je vois s’envoler mes rêves de gloire !

La dernière partie détente se déroulera contre les pictes de James: le combat des chefs de nouveau.

Je me dis OSEF, il n’y a pas d’enjeu. Au premier tour j’envoie une unité de gardes avec haches danoises sur le paquet de cavaliers au centre de la table. Lesdits cavaliers se sauvent et juste derrière il y a le seigneur picte sur son char. Pourquoi pas ! J’épuise mon unité et je hache le seigneur en question. La partie aura durée moins de dix minutes ! On a le temps, on s’offre une partie supplémentaire pour de rire. James peut ainsi faire l’étalage de ses attecotti sur lesquels il a sculpté d’énormes faveurs.

A noter que James est l’un des participants du podcast Northem Tempest que je ne peux que trop vous conseiller.

Je termine donc sur une victoire, avec 22 points je me hisse à la 15ème place. Manu est juste derrière moi à la 16ème. Greg est fort loin et Andrew réalise l’exploit de dominer de bout en bout cette Grande Mêlée, une belle première place, chapeau !

Voilà, merci à tous (camardes de pub, adversaires, organisateurs…) j’ai passé un excellent moment. J’espère que notre première traversée en force de la manche en inspirera d’autres !

De retour de Derby World !

Hello,

avec mes camarades grenoblois, je me suis offert le luxe de la Grande Mêlée Saga version UK. Mon petit CR et les photos concernant ce tournoi vont bientôt arriver, mais commençons d’abord par la convention en elle même.

Derby World se déroule dans le hangar d’une base aérienne au sud de Leicester, à un peu plus de 150 km au nord de Londres.

Les conventions de ce style sont nombreuse en Angleterre, mais celle-ci est visiblement une des meilleurs. Ainsi, outre la dizaines de tournois réunissant plus d’une centaine de joueur (Saga, Art de la Guerre, Armati, DBM, Sword Point, Warmachine, Malifaux, Bolt Action…) on trouve un grand nombre fabricants et revendeurs (Warlord, Empress, Pendraken, Bacchus, Warbase, Spectre…) ainsi qu’un bon gros paquet de tables plus superbes les unes que les autres. Il y en a pour tous les gouts, à noter une table renaissance débordant de figurines colorées et de décors somptueux, une originale bataille de Port Arthur en 1904 version navale, la bataille du Jutland avec ordre des navires respecté, de la révolution russe… voici donc quelques photos pour vous faire une idée !