Mettre le feu à la baltique !

Hello,

j’ai perdu le compte des sorties Spartan Games de cette année ! En tous cas voici des Battle Group pour deux nations dont on avait déjà des petits bouts: le Danemark et la Pologne !

47910 48010

J’étais largement frustré de ne pas avoir de Zeppelin avec les russes…. Voici de quoi me combler avec cette boite polonaise ! Je suis franchement emballé !

La Grande Mêlée: les photos en vrac !

Mes enfants bonsoir !

Comme à mon habitude, entre deux murs de lances, j’ai gambadé joyeusement entre les tables de jeu pour vous livrer mon traditionnel reportage photo !

On commence avec la superbe table anniversaire Lindisfarne 793-2013:

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAEnsuite, un petit détour par la table  » en exclusivité » sur le prochain supplément pour Saga: les Croisades !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et enfin, voici les photos des bandes de la quarantaine de joueurs qui se sont affrontés tout le week-end:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERARendez-vous l’année prochaine !

J’ai survécu à la Grande Mêlée ! (Retour sur le tournoi Saga)

Hello,

Une semaine après l’évènement Saga de l’année, voici mon petit compte rendu !

Pour vous situer la Grande Mêlée, dites vous que c’est un peu l’équivalent Saga de la Fête de l’Humanité pour les rares communistes non actionnaires de la fnac ou du festival de Cannes pour les dealers de cocaïne.

J’ai donc relevé le défi avec mes fiers Scots ! Autant vous le dire tout de suite, l’accueil des Grognards d’Alsace et de l’équipe du Studio Tomahawks fut bien au-delà de mes espérances. Une orga aux poils, un système de tournoi stimulant et équilibré ! Que demander de plus ? Et bien, des victoires évidement !

J’ai commencé fort dans ce domaine ! Ma première partie me voit affronter un des joueurs anglais du clan Wallis. La principale difficulté d’une partir contre des joueurs anglais est de savoir résister à leurs immense générosité et, en conséquence ne pas être mort saoul avant le repas du midi ! Sur le scénario du « Combat des Chefs » légèrement retravaillé, je me retrouve à écraser les Anglo-danois de mon adversaire, tout en assurant la traduction des tables adjacentes. Un bon début !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAAprès une pause repas qui prouve à nouveau que plus on s’approche du Rhin, plus on a du goût (bière + wurst ^^), je me retrouve à affronter monsieur Vincent et ses Hiberno-nordiques. C’est le problème avec le système de la ronde Suisse, quand on commence bien on doit vite se coltiner des pointures ! Et monsieur Vincent en est une !

Pour commencer, je ne connais sa faction que sur le papier, ensuite il maîtrise le jeu et ses subtilités sur le bout des doigts et  applique une forme de magie malsaine: l’analyse mathématique !

En gros, je vais devoir surprendre et tenter des trucs marrant si je veux m’en sortir ! Sur le scénario « Terre Sacrée » ma faction, solide et défensive, est plutôt idéale.

Vincent prend rapidement position au centre de la table et sur mon flanc droit. Je contre-attaque est sentant le mojo m’envahir, je chasse les Hibernos du centre, détruit deux unités et exécute le seigneur adverse ! Un bon démarrage ! Malheureusement, ce n’est pas le massacre qui compte, mais la prise de position ! J’ai le centre mais jamais je n’arriverais à déloger les trois unités retranchées dans le cercle de pierre à ma gauche, et Vincent connait sa faction et m’empêche de marquer des points sur ma droite. C’est une défaite mais une belle partie !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Grace au système de ronde Suisse, je me retrouve à plonger dans le classement et ainsi pouvoir me la jouer en sous-marin ! La troisième partie me permet de découvrir une nouvelle faction: les byzantins. Le scénario est une création originale; dans « Le défi », les seigneurs s’affrontent au centre pendant que les gars de troupe s’arrangent entre eux !

Je suis avantagé sur ce scenario car mon adversaire ne peut pas profiter des nombreuses capacités liées à son général. Je remporte la partie avec un léger avantage sur mon adversaire. Ces charges de cavaleries échouent à briser ma ligne, alors que ma manoeuvre de contournement marche à merveille. C’est une agréable partie contre un adversaire bien sympa, je ne déplore que la contre performance de mon seigneur qui se fait vertement rosser par un byzantin parfumé, ce qui est honteux !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAAprès une orgie de tartes flambées et une courte nuit, j’attaque la seconde journée en affrontant l’unique autre joueur Scot du tournoi. Cela se déroule sur le scénario « Massacre », une belle empoignade où les troupes reviennent sans cesse ! L’affrontement fratricide est dur est viril mais je l’emporte sur la fourberie ! Alors que mon adversaire tente de me prendre à revers avec des grosses unités de gardes, je choisis d’envoyer de petites unités de guerriers en kamikaze engrangeant ainsi un maximum de point sans trop en donner ! C’est une victoire !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAAvec 3 victoires et 1 défaite, je suis en bonne position pour faire un résultat ! Je tombe contre Ulfr, un joueur à qui je dois une partie à la loyale, depuis le tournoi de Séclin en janvier dernier. J’affronte ses francs de nouveau sur le « Combat des chefs ». C’est de loin la meilleure partie de Saga que j’ai joué ! Je connais très peu sa faction, il commence par me surprendre et je ne touche pas terre des trois premiers tours, je subis les charges et les contre-charges de la cavalerie franque sans vraiment réagir.

Je ne tiens que grâce aux nombreuses capacités défensives de ma faction. Après le troisième tour je reprends l’avantage et la partie s’équilibre, au bout de six tours nous sommes à égalité. Un tour de prolongation ne nous départage pas, nous n’avons presque plus de figurine sur la table et nous entamons la mort subite.

Après trois tours de plus, où le moindre jet de dès peut apporter la victoire, je me vautre sur une attaque et mon seigneur y passe. C’est une défaite, mais une très belle partie ! Un grand merci à mon adversaire !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAVoilà, le top 10 m’échappe et je termine à la 14ème place. Ce fut un excellent tournoi et je reviendrais ! Un grand merci aux copains, à mes adversaires et aux orgas ! Franchement bravo, rien à redire !