Vrac du dimanche soir #7

Bonsoir à tous,

J’ai le plaisir de vous présenter une nouvelle règle qui fera surement parler d’elle d’ici peu ! Vendredi dernier, Monsieur Vincent a.k.a Monsieur Guerres Miniatures (http://www.guerres-miniatures.com/) est venu nous faire la démonstration du premier né de son studio de publication: Opex de Skirmish Games Company 

Opex est une règle permettant de simuler des escarmouches sur les theâtres d’opérations contemporrains.

Je suis toujours sceptique en ce qui concerne les jeux abordant une période trop récente, en tant qu’historien j’ai tendance à considérer que l’on n’a pas assez de recul pour aborder sainement ces questions. Pour pousser la caricature jusqu’au bout, je plaisantais avec un camarade sur l’utilisation de la potentielle règle spéciale « exportation du savoir faire français en matière de sécurité » ou sur la possibilité de jouer les milices de Laurent Gbagbo et de massacrer des civils ! Monsieur Vincent a pris le temps de m’expliquer comment il aborde le sujet, sa réflexion est très juste et je m’y rallie parfaitement ! Selon lui il faut aborder la question sous un angle ludique et non politique ou polémique. Quoi qu’il en soit, une guerre est une période sale par nature, les guerres contemporaines ne sont pas plus réprouvable moralement que la guerre de trente ans par exemple (80% de population disparue dans certaines régions d’Allemagne ou de Lorraine rappelons-le !). De plus nous sommes nombreux à jouer à des jeux vidéo comme Call of Duty ou Counter Strike sans être d’affreux fascistes. Le créateur a d’ailleurs précisé que cette règle est rédigée de manière à eviter toute interprétation douteuse, ainsi il n’est pas question d’adversaire ou d’ennemi mais toujours de « Forces d’Opposition ». Je trouve la nuance intéressante. Nous sommes là pour jouer, s’amuser et rien d’autre !

Le jeu en lui même; je n’ai pas personnellement participé à l’initiation mais en gros voilà comment j’ai compris les règles. Le jeu est orienté vers les parties scénarisées et représente des engagements courts, ainsi un tour de jeu équivaut (en gros) à une minute de temps réel. Tout va donc très vite et le système se veut simple et intuitif, d’autant plus qu’il est prévu pour fonctionner sur des petites surfaces de jeu (ici 60x60cm) faciles à transporter. Les combattants sont définis par rapport à deux critères: la compétence pour savoir ce qu’ils peuvent faire et la qualité, pour savoir comment ils le font. Par exemple, un membre des forces spéciales peut faire plus de choses qu’un trouffion de base et en plus,  il le fait mieux !

Pour modéliser cela, le jeu propose un intéressant système basé sur des dés allant de 6 à 12 faces. L’action de base est résolue sur un 4+, ce qui est plus aisé  avec un D12 qu’avec un D6 vous en conviendrez ! Différent facteurs peuvent modifier la difficulté comme la distance, les conditions climatiques et l’équipement. Par exemple, tirer sur un commando camouflé dans une foret, une nuit sans lune, sous la pluie avec un pistolet à bouchon sera vachement plus difficile que  d’allumer un type déguisé en superman,  en rase campagne, en pleine journée avec un fusil à lunette !

Voilà, c’est simple, efficace et les testeurs se sont bien amusés ! Opex devrait être disponible en janvier. Vincent ne compte pas s’arrêter là, ce volume couvre les conflits modernes, il envisage d’adapter sa règle à d’autres périodes

Tout autre sujet, j’ai profité de mon passage à Paris la semaine dernière pour visiter le Musée du Quai Branly. C’est un Musée que j’adore et qui permet de s’arrêter sur des formes d’arts que l’on a rarement l’occasion de contempler. De plus, il y a en ce moment une exposition sur les armures de samourai qui est impressionnante et d’une richesse époustouflante, je ne peux que vivement vous la recommander:

Enfin, on termine par mon programme de peinture de la semaine à venir: mes cavaliers vikings avancent doucement, mes deamons ships sont terminés et les petits frères ne vont pas tarder. Je vous parlerai d’ici peu du projet qui m’occupe en ce moment !  

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s